agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

lce Portails : www - étudiants - personnels lce

Vous êtes ici : fr > Activités > Activités 2019/2020 > Appel à communications : Dunsinane de David Greig et autres réécritures et adaptations du Macbeth de Shakespeare, 20 mars 2020

Appel à communications : Dunsinane de David Greig et autres réécritures et adaptations du Macbeth de Shakespeare, 20 mars 2020

La réécriture n’est pas un phénomène nouveau : Shakespeare lui-même était un génial « recycleur » de « vieilles histoires », et ses pièces ont fait l’objet de réécritures depuis le XVIIe siècle, avec les adaptations de William Davenant, John Dryden, ou Nahum Tate en Grande-Bretagne, ou encore de Jean-François Ducis en France (pour ne mentionner que les plus connues), visant à les rendre conformes au goût et aux conventions néo-classiques, notamment en matière de decorum et de justice poétique. Mais le phénomène s’est intensifié aux XXe et XXIe siècles, avec un nombre exponentiel de pièces inspirées ou adaptées du canon shakespearien : Edward Bond, Lear (1971), Arnold Wesker, The Merchant (1976), Tom Stoppard, Dogg’s Hamlet, Cahoot’s Macbeth (1977), Steven Berkoff, Shakespeare Villains (1988), Howard Barker, Seven Lears (1990), Tim Crouch, Caliban (2003), I, Peaseblossom (2004), I, Banquo (2005), qui toutes attestent de la vitalité été de la fécondité du théâtre de Shakespeare.

 
Nous nous intéresserons ici aux réécritures et aux adaptations de Macbeth aux XXe et XXIe siècles pour la scène ou l’écran, et plus particulièrement à l’adaptation de David Greig, Dunsinane, mais on pourra également aborder d’autres réécritures contemporaines de Macbeth, y compris des adaptations dans d’autres langues et cultures que l’anglais. Les contributions, en anglais ou en français, pourront aborder les questions suivantes :

- typologie des formes de réécriture et d’adaptation

- variations et versions alternatives à travers une modification de point de vue, la sélection de parties d’intrigue (Allene Nichols, Second Witch)

- prequels (Bottomley, Gruach) et sequels (David Greig, Dunsinane, Noah Lukeman, The Tragedy of Macbeth, Part II: The Seed of Banquo)

- traduction, adaptation, transposition dans d’autres langues et cultures (Eugène Ionesco, Macbett, Heiner Müller, Macbeth)

- réappropriation post-coloniale (Brett Bailey)

- changement de genre des personnages (Terry Misseraoui)

- degré de fidélité à l’esprit du texte shakespearien

- pertes et gains

 
Les propositions (env. 300 mots, accompagnées d’une brève bio-bibliographie) sont à adresser à Christine.Kiehl@univ-lyon2.fr et Michele.Vignaux@univ-lyon2.fr pour le 15 décembre.

 
Orientation bibliographique

 
- Dobson, Michael et Estelle Rivier, Rewriting Shakespeare’s Plays For and By the Contemporary Stage, Newcastle: Cambridge Scholars Publishing, 2017

- Hatchuel, Sarah, Shakespeare, from stage to screen, Cambridge, Cambridge UP, 2004

- Hutcheon, Linda, A Theory of Adaptation. New York and London: Routledge, 2006
- Jameson, Fredric, "Afterword: Adaptation as a Philosophical Problem." In True to the Spirit: Film Adaptation and the Question of Fidelity, edited by Colin McCabe, 215-233. New York: Oxford University Press, 2011.

- Kidnie, Margaret Jane, Shakespeare and the Problem of Adaptation. London: Routledge, 2009.

- Lanier, Douglas, "Recent Shakespeare Adaptations and the Mutations of Cultural Capital" Shakespeare Studies 38 (2010): 104-13.
- Leitch, Thomas, "Vampire Adaptation." journal of Adaptation in Film and Performance 4 (2011): 5-16.

- Monah, Dana, Shakespeare et ses doubles, Paris, L’Harmattan, 2017

mise à jour le 14 octobre 2019


Université Lumière Lyon 2