Publié le 3 mars 2021 Mis à jour le 23 mars 2021
du 16 mars
au 9 avril 2021
En ligne

Colloque international en coopération par les laboratoires LCE et IETT, les universités Lyon 2 et Lyon 3, l'ENS et l'Institut Goethe.

 
Thématique

Le colloque étudiera, au fil de quatre demi-journées organisées en visioconférence, le parcours et la production des écrivains et artistes émigrés hors de RDA, et ce entre leur arrivée de l’« autre côté » et le Tournant des années 1990. Il s’agira d’éclairer les conséquences, encore assez peu étudiées, de l’Übersiedlung sur les cheminements et les œuvres, et de mettre ainsi en évidence l’importance d’un « seuil » autre que celui, très exploré, de la chute du Mur. Ce moment historique majeur ne doit en effet pas oblitérer les « ruptures », « césures » ou, au contraire, les « transitions » et « continuités » induites par le départ et l’arrivée à l’Ouest, qui constitueront précisément l’objet de ce colloque.

 Les travaux, proposés par des spécialistes de littérature et d’histoire de l’art aux origines et appartenances générationnelles variées, se situeront dans la continuité de l’ouvrage que Jörg Bernig et Walter Schmitz ont consacré à cette question en 2009(1)  ; c’est Walter Schmitz (Université de Dresde) qui prononcera la première conférence inaugurale. Patrick Farges (Université de Paris) inscrira, lors d’une seconde conférence, les réflexions dans les vastes problématiques de la migration et du transit.

Programme

Les panels constitués, étudiés au fil des quatre demi-journées, sur pencheront ensuite sur l‘histoire spécifique de certains intellectuels, écrivains ou artistes plasticiens originaires de RDA pour mettre en évidence le fait que l’Übersiedlung constitue une expérience à plusieurs dimensions. Elle ne sera pas considérée comme un phénomène général, mais nuancée selon les décennies, les générations et les domaines artistiques. Seront ainsi évoqués : l’émigration en tant qu‘expérience spatiale, matérielle, concrète (panel 1) ; l’accueil à l‘Ouest, peut-être plus aisé dans certains domaines et à certaines périodes (panel 2) ; l’émergence, chez certaines et certains, de discours et d’esthétiques centrés sur la notion d’exil (panel 3) ; le rapport à la RDA quittée, variable et fluctuant dans le temps (panel 4) ; les évolutions (croisements générationnels et géographiques, multiplication des appartenances) lors de la dernière décennie (panel 5). On portera in fine une attention particulière aux arts plastiques, dans une approche comparatiste destinée à faire émerger des points communs avec les autres arts, mais peut-être aussi des singularités (panel 6).
 

Le colloque sera complété par deux manifestations particulières :
- la soirée organisée par Anne LEMONIER-LEMIEUX et Hélène YÈCHE autour de la poétesse Sarah KIRSCH, en coopération avec le Goethe Institut de Lyon, le mardi 16 mars à 19h ;
- la conférence générale donnée par la sociologue Gisèle SAPIRO sur la notion d’« intellectuel transnational »  le vendredi 26 mars à 9h.

(1) Walter SCHMITZ, Jörg BERNIG (dir.), Deutsch-deutsches Literaturexil: Schriftstellerinnen und Schriftsteller aus der DDR in der Bundesrepublik, Dresden, TUDpress/Thelem, 2009.

Informations pratiques

Date(s) et lieu(x)
Du 25 mars 2021 au 27 mars 2021
Toute la journée
Lieu(x) : En ligne
Informations : Voir programme détaillé