Mise à jour le 24 janv. 2021

La tenue de colloques LCE (inter-langues et interdisciplinaire), est suivie des publications du laboratoire dans notre collection papier, appelée « Textures », dont les numéros en version papier sont disponibles dans nos locaux de la MILC (bureaux du 5e étage).
Tous les numéros
La valorisation des volumes parus depuis 1995 dans la collection « Textures » du laboratoire a été effectuée ces dernières années par nos doctorantes (mise en archives des publications et mise en ligne des sommaires des numéros parus, sur le site internet du laboratoire), notamment Barbara Klaas, doctorante en études germaniques et enseignante dans le secondaire, élue représentante des doctorants au Conseil de labo (mandat de 4 ans), Valérie Favre, doctorante en CD en littératures anglophones, représentante élue des doctorant·es au conseil de laboratoire depuis 2016 et administratrice du site de 2017 à 2020. Elles travaillent à la mise en place de notre prochaine revue électronique Textures.

Sous presse

Suite au colloque LCE « Regards croisés de voyageurs européens et américains sur l’Italie (Moyen Âge – XXIe siècle) - Franchir les frontières : une perspective transnationale », a été co-organisé par Elisa Rossi, Baudoin Millet, Michèle Vignaux, les 22 et 23 juin 2018, à la MILC.

Ce colloque s’est inscrit dans le cadre d’un projet pluriannuel porté par le laboratoire sur la « Littérature de voyage dans les espaces européen et américain ». La perspective retenue s’est centrée exclusivement sur le récit de voyage référentiel, envisagé comme mise en récit faite à la première personne d’un parcours géographique singulier, perçue sous l’angle des attentes des voyageurs envers un pays donné, en fonction de leur origine géographique, de leur genre et de leur culture, entendue au sens large. Dans le cas de l’Italie, pays sur lequel la littérature de voyage est sursaturée de comptes rendus multiples à toutes les époques de la période envisagée (XVIIe-XXIe siècles), une attention particulière a été consacrée aux lieux communs récurrents (ou topoi), qu’ils soient narratifs ou discursifs, associés à la découverte de lieux par des voyageurs dont le regard est déjà orienté par les grands textes qu’ils ont pu lire sur la région ou la ville dans laquelle ils ont séjourné. Dans le même esprit, les phénomènes multiples de traduction et de réécriture de récits de voyage préexistants ont permis d’approfondir cette question de la complexité intertextuelle du regard des voyageurs en Italie, notamment lorsque ceux-ci, comme c’est le cas de presque tous les auteurs envisagés, sont des écrivains professionnels, éminemment sensibles aux processus de traduction et de réécriture au sens large.

Cahiers d’Études Germaniques
Revue CEG

Depuis 1986 – LCE était encore un centre de recherche de germanistes - le laboratoire participe à la publication et au financement de la revue biannuelle. Les CEG sont une revue importante de germanistique sur le plan national et international. Les germanistes de LCE (regroupés dans le GRALCO), collaborent à la revue biannuelle « Cahiers d’Études Germaniques » en partenariat avec les universités Aix-Marseille Université, Université Paul Valéry Montpellier III, Université Toulouse Jean-Jaurès.

L’ouvrage collectif, sous la direction d’Emmanuelle Aurenche, de Marcel Boldorf et de Ralf Zschachlitz, intitulé RDA : Culture – Critique – Crise. Nouveaux regards sur l’Allemagne de l’Est (Lille, Presses Universitaires du Septentrion, coll. Mondes Germaniques, 2017, 283 p.) est une publication issue des recherches du Groupe de Recherche sur l’Allemagne Contemporaine (GRALCO) dirigé par R. Zschachlitz. En hommage au fondateur du groupe, Jacques Poumet (ex Pr émérite de LCE), il regroupe une vingtaine d’articles qui, à partir de différents domaines de recherche, portent un regard sur l’héritage de ce que fut la RDA dont la disparition s’est déclenchée il y a maintenant 30 ans avec la chute du Mur.